Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier

Illustration paysagiste
iStock ©
Illustration d'un paysagiste.
"Nouveau record annuel" de créations d’emplois dans le secteur du paysage

EMPLOI. Le secteur enregistre une envolée des emplois créés. La plupart des salariés sont en CDI.
 
 



Le paysage recrute ! Les entreprises du secteur ont vu la part de leurs effectifs salariés doubler depuis 2017, selon le baromètre de l’emploi de l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep). Entre 2017 et fin 2021, 31.950 emplois ont été créés, dont 12.250 en 2021. C’est 14,5% de plus par rapport à l’année précédente. Cette tendance "confirme le dynamisme des entreprises et leur robustesse pour accompagner collectivités locales, particuliers et clients privés dans la création, l’aménagement et l’entretien des espaces verts", considère l’Unep dans un communiqué. Au total, le secteur comptait en 2021 plus de 95.000 salariés. Outre le nombre d’emplois créés, c’est aussi le nombre de créations nettes d’entreprises qui a bondi en cinq ans, avec +10%.

Un métier face au réchauffement climatique



"Cette évolution semble accompagner l’évolution de la prise de conscience des Français sur les enjeux environnementaux et le besoin de nature qui structurent de plus en plus leur quotidien", analyse l’organisation professionnelle. Selon une étude Yougov pour l’Unep publiée en avril 2022, 80% des moins de 35 ans souhaitent travailler au contact de la nature et éprouveraient de la fierté à exercer un métier qui œuvre à défendre l’environnement. Parmi les répondants, la moitié des jeunes sont attirés par les métiers liés au paysage, "malgré des idées reçues évoquant – à tort – un manque de débouchés ou trop de technicité de ces métiers".

La part des salariés des entreprises en CDI représente la grande majorité des personnes du secteur. Un peu plus d’un travailleur sur dix est en contrat d’apprentissage. "Depuis deux ans, le nombre de contrats CDD diminue au profit de l’apprentissage", souligne l’Unep. Le niveau de formation moyen des salariés connaît également des évolutions importantes, tout comme la part de salariés cadres dédiés à la conduire de travaux. "Cette montée en compétences constante est indispensable pour accompagner les nouvelles prérogatives des entreprises du paysage : génie écologique, luttes contre les espaces invasives, végétalisation de nouveaux espaces (bâti, voies de transport…), techniques alternatives aux produits phytopharmaceutiques…".

[A LIRE AUSSI]


Lilas-Apollonia Fournier (24/10/2022)
Inscrivez-vous à la newsletter Inscription newsletter